Author Archives: admin

Le Tiers payant

tiers payant complémentaire santéLe tiers payant vous permet d’être dispensé de l’avance de frais lorsque vous consultez un professionnel de santé. L’assurance maladie ainsi que la complémentaire santé, lorsque vous en possédez une, prennent en charge vos soins et l’achat de médicaments.

 

Quelles sont les conditions du tiers payant ?

Selon les soins ou médicaments dont vous avez besoin, il existe une part obligatoire, remboursée par la Sécurité sociale, et une part complémentaire qui peut être prise en charge par votre complémentaire santé si vous avez fait le choix d’en avoir une.

Le tiers payant n’est cependant pas systématique et s’applique à certaines conditions.

Dans le cadre d’un dépistage organisé, comme par exemple pour les mammographies pour le dépistage du cancer du sein, le tiers payant s’applique.

Votre médecin traitant a également la possibilité d’appliquer le tiers payant sur la part obligatoire dans le cas où vous êtes confronté à des difficultés financières. De même, si vous êtes détenteur de la couverture maladie universel (CMU) ou bien de l’aide médicale de l’Etat (AME), vous êtes dispensés de l’avance de frais.

Dans le cas d’un accident de travail, ou bien d’une maladie professionnelle, le tiers payant s’applique également.

Enfin, en cas d’hospitalisation dans un établissement conventionné par l’Assurance Maladie, la part obligatoire peut vous être avancée, ainsi que la part complémentaire selon votre mutuelle.

En règle générale, la part prise en charge par la Sécurité Sociale est de l’ordre de 70% du tarif de convention, le restant à votre charge est appelé le ticket modérateur.

Lorsque que vous avez souscrit à une complémentaire santé, soit vous assurez l’avance des frais, soit votre mutuelle santé vous fait bénéficier du tiers payant. Dans ce cas là, vous n’avancez AUCUN frais ! Renseignez vous au préalable et réalisez des comparatifs de complémentaires santé pour savoir quel type de tiers payant celles-ci pratiquent : le tiers payant optique, dentiste, docteur etc.

Le fonctionnement du tiers payant

Tous les professionnels de santé n’acceptent pas forcément le tiers payant, il vous faut donc poser la question avant consultation si vous voulez être sur de n’avoir à avancer aucun frais.

Tandis que la prise en charge est automatique pour les médicaments, des documents peuvent être demandés par votre mutuelle pour d’autres soins. Le professionnel de santé s’en charge dans la plupart des cas.

Dans le cas où votre mutuelle vous fait bénéficier du tiers payant, elle vous fournit une carte qui sera à remettre en même temps que la carte vitale.

Pour savoir si votre assurance santé vous offre le tiers payant en dehors des médicaments, regardez les conditions générales de votre contrat, cela y est stipulé. Si vous en êtes au stade de la recherche d’une mutuelle, prenez en compte ce paramètre dans votre choix et n’hésitez pas à effectuer plusieurs devis et comparatifs.

Les avantages du tiers payant

L’avantage premier du tiers payant est qu’il vous dispense de l’avance de frais, ce qui peut être une avance importante dans les dépenses du foyer en fonction de l’acte de santé effectué !

Grâce au tiers payant, il vous suffit de vous assurer que votre praticien le pratique et vous n’avez plus aucune question à vous poser, votre complémentaire santé s’occupe de tout !

Posted in Dossiers.

Mutuelle d’entreprise, pour tout savoir sur les mutuelles de groupe

mutuelle collective obligatoireIl existe deux types de mutuelles : la mutuelle individuelle et la mutuelle d’entreprise, également appelée mutuelle de groupe.

La mutuelle santé entreprise est souscrite par votre employeur afin d’en faire bénéficier son personnel (cadres et non-cadres). Elle revêt le plus souvent un caractère obligatoire, ce qui implique que vous n’avez d’autre choix que d’y souscrire, pour vous et éventuellement votre famille, à votre entrée dans l’entreprise (à l’exception des employés en CDD ou en travail saisonnier).

Dans ce cas là, vous êtes en droit de résilier votre mutuelle individuelle immédiatement par lettre recommandée.

En revanche, si l’entreprise propose une mutuelle facultative, vous devez attendre votre prochaine échéance pour changer de mutuelle.

A qui s’adresse la mutuelle entreprise ?

Pour certains secteurs d’activité, des accords ont été passés avec les partenaires sociaux et il est obligatoire pour eux de souscrire à une mutuelle d’entreprise. C’est le cas pour la mutuelle HCR (hôtels, cafés, restaurants), la mutuelle agricole et la mutuelle coiffure.

En vertu de la loi Fillon, toutes les entreprises, quelque soit leur taille et leur forme, peuvent souscrire à une mutuelle santé entreprise pour ses dirigeants ainsi que tous ses salariés, leur conjoint et enfants.

Quels avantages ? Pour l’entreprise ? Pour les salariés ?

Les avantages pour une entreprise sont d’ordres fiscaux et sociaux.

Les principaux sont :
– Les contributions patronales pour le financement d’une complémentaire santé seront déduites de son bénéfice imposable.
– Les contributions patronales sont exemptées de charges sociales à 6 % du plafond annuel de la sécurité sociale, + 1,5 % de la rémunération soumise à cotisations de la sécurité sociale, le total étant au maximum de 12 % du plafond.

De plus, en termes d’image, le fait d’offrir à ses salariés une mutuelle est généralement perçu comme un avantage social par le personnel

Pour les salariés, les principaux avantages sont :
– Les cotisations patronales et salariales sont déductibles du salaire brut imposable.
– La mutuelle entreprise est souvent moins onéreuse qu’une mutuelle souscrite individuellement. De plus, l’employeur assume une partie, voire la totalité, de son coût (en général 80%)
– L’adhésion à la mutuelle de groupe ne prend pas compte de l’état de santé ou de l’âge du salarié, aucun bilan de santé n’est demandé.
– La couverture de la mutuelle entreprise peut s’étendre au conjoint/concubin, aux enfants de moins de 16 ans et à ceux, jusqu’à 26 ans, qui poursuivent leurs études.

Quels inconvénients ?

L’inconvénient majeur pour le salarié de la mutuelle entreprise est que les garanties proposées ne correspondent pas forcément à ses besoins particuliers. En effet, les contrats étant les mêmes pour tout le monde, ils ne tiennent pas compte des particularités individuelles.

Et quand on quitte l’entreprise ?

Selon certaines conditions, il vous est possible de conserver votre mutuelle après votre départ de l’entreprise.

Dans le cas d’un licenciement, la loi Evin de 1989 prévoit que vous puissiez conserver votre complémentaire santé de groupe le temps équivalent à la durée de votre contrat. La part employeur/salarié reste la même pour le paiement des cotisations.

Dans le cas d’un départ volontaire, vous pouvez demander à modifier votre contrat en contrat individuel, bien que cela ne soit du coup plus forcément avantageux pour vous…

Posted in Dossiers.

Evaluer ses besoins

evaluer ses besoins d'assurance santéAvant de choisir un contrat de mutuelle santé, il est essentiel d’évaluer précisément ses besoins. Ainsi, vous pourrez faire des économies et mieux vous protéger en ciblant LE contrat qui vous correspond.

Face à la concurrence accrue dans le secteur des assurances santé, on a vite fait de perdre pieds face à l’abondance d’offres. Il faut donc se poser les bonnes questions et ne pas hésiter à comparer les contrats en réalisant plusieurs devis.

Votre situation familiale

Tout d’abord, faites-le point sur votre situation familiale. Qui voulez-vous que cette mutuelle couvre? Seulement vous-même ? Vous et votre conjoint(e)? Votre couple et vos enfants ? Vous êtes un foyer monoparental ?
Si vous êtes en couple, avec ou sans enfants, ou bien seul(e) avec un ou plusieurs enfants, vous avez tout intérêt à vous orienter vers une mutuelle familiale.

Votre âge et votre état de santé

Puis, interrogez-vous selon votre âge. Quels soins avez-vous besoin actuellement ? Quels soins prévoyez-vous ? Vos besoins en terme de mutuelle santé évoluent selon votre âge et votre état de santé, idem pour votre conjoint(e) et vos enfants.

Par exemple, si vous entrez dans la tranche d’âge des 40 ans, il est probable que vos besoins en matière d’optique évoluent. De même, votre enfant nouveau-né va avoir besoin de consulter régulièrement le pédiatre, votre adolescent risque d’avoir besoin d’un appareil dentaire.

Faites l’analyse de vos besoins actuels, potentiels et à venir afin de définir au mieux les incontournables de votre contrat. L’âge est un critère qui entre en compte dans la tarification de votre mutuelle.

Quel est votre budget ?

Autre interrogation inévitable, quel budget prévoyez-vous ?

Les tarifs des complémentaires santé sont variables selon le niveau de couverture. La couverture basique rembourse le ticket modérateur. L’intermédiaire vous rembourse entre 150 et 250 % des tarifs conventionnés de la Sécurité Sociale, selon les soins pratiqués. Enfin, la couverture complète offre des remboursements de 300 à 400%.

Votre cotisation variera en fonction de ce niveau de couverture. Cependant, selon les points évoqués ci-dessus, il peut s’avérer moins onéreux au final de souscrire à une couverture plus élevée au départ, que de choisir une couverture basique et devoir faire face aux frais liés à l’optique et aux soins dentaires, par exemple.

D’autres critères à prendre en compte

Sachez également que selon votre situation géographique, le régime social et les tarifs appliqués peuvent varier, comme c’est le cas par exemple pour les frontaliers Suisse ou les résidents d’Alsace Moselle.
Enfin, selon votre situation professionnelle, il peut être opportun de choisir tel ou tel contrat.
En effet, un ouvrier a plus de chances d’être hospitalisé dans le cadre de son travail, quelqu’un travaillant sur ordinateur aura plus de besoin en terme d’optique.

Les trois postes de votre contrat sur lesquels vos besoins sont déterminants et qui donneront lieu à comparatifs sont les besoins en optique, en hospitalisation et en dentaire. Evaluez également vos besoins en consultations médicales. A quelle fréquence vous rendez-vous chez le médecin ? Consultez-vous des spécialistes ?

Pour finir, déterminez quand vous voulez (ou pouvez) souscrire/changer de mutuelle. Renseignez vous également sur l’éventuel délai de carence prévu au contrat.

En suivant cette méthodologie, vous pourrez y voir plus clair et comparer les devis qui vous seront proposés afin de sélectionner LA mutuelle qu’il vous faut !

Posted in Dossiers.

Interview de François du blog HebdoCity

Après l’interview de Fabrice et de Franck, voici un autre blogueur qui a bien voulu se prêter au jeu : François du blog HebdoCity.

Bonjour, François, peux-tu te présenter et nous parler de ton blog ?

Bonjour. Oui, j’ai un blog qui traite des sujets d’actualité ou de vie pratique, HebdoCity mais je viens d’y penser, je n’ai aucun article sur les mutuelles, alors que c’est une chose qui nous accompagne tous les jours.

Es-tu adhérent à une mutuelle santé ? Peux-tu nous dire laquelle et nous donner éventuellement ton avis ?

Oui je suis adhérent d’une mutuelle. Il vaut mieux, car on ne sait jamais quand on ira voir le médecin, et surtout pour combien de temps.

En fait je ne vais plus être adhérent de la mutuelle que j’avais choisie, puisque je vais arrêter mon contrat pour être mis sur celle de ma femme. Il faut dire que c’est une mutuelle d’entreprise.

Comment l’as-tu choisie ? Qu’est-ce qui est important pour toi dans le choix d’une mutuelle ?

Je n’ai donc pas choisi ma mutuelle, mais si on peut le faire, il faut la choisir suivant les remboursements de ses pathologies. Exemple, vous avez une mauvaise vision. Celle ci ne fera que d’empirer avec le temps, donc comme vous serez obliger d’aller voir l’ophtalmologue chaque année et surement de changer de lunettes, il faut choisir celle qui va vous permettre de mieux rentrer dans vos frais.

As tu une anecdote, une petite histoire à nous raconter à propos des mutuelles ou des remboursements de santé ?

Anecdote, je ne sais pas , mais il faut bien lire son contrat, puisque je me suis fait poser deux couronnes dentaires, et une seule a été prise en remboursement. En effet la mutuelle ne remboursait qu’une prestation dentaire de ce type par an !!!

Aurais-tu un conseil à nous donner, un bon plan à partager ou tout simplement quelque chose à dire à propos des mutuelles ?

Il faut voir si la société dans laquelle on travaille propose une mutuelle, car si c’est un grand groupe, il arrive parfois à négocier de meilleurs remboursements.

Si vous aussi vous voulez répondre à quelques questions sur les mutuelles, n’hésitez pas à me contacter.

Posted in Blog. Tagged with .

Interview de Fabrice de Show-me-the-money

Après l’interview de Penny, puis de Franck de Papa Blogueur, voici maintenant une interview de Fabrice du blog Show-me-the-money.fr qui est un blog plein de bons plans pour ceux qui souhaitent faire des économies.

Fabrice, peux-tu te présenter et nous parler de ton blog « show me the money »?

Bonjour Paul. Tout d’abord merci de m’accueillir sur ton blog.
Je m’appelle Fabrice, je suis webmestre dans une société de transport et je gère aussi le blog « Show me the money » dédié aux bons plans du quotidien.
Toutes les semaines, je propose de nouvelles astuces pour augmenter le pouvoir d’achat de mes lecteurs.

Ton blog parle donc de façon de gagner ou d’économiser de l’argent. Quels conseils pourrais-tu donc donner à quelqu’un qui voudrait faire des économies pour ses dépenses de santé ? Par exemple, doit-il prendre une mutuelle ou non ?

Quelqu’un qui est jeune et sans enfant pourrait être tenté de ne pas prendre de Mutuelle, car théoriquement plus à l’abri des problèmes de santé.
Toutefois, il reste préférable de prévenir plutôt que de guérir. Je conseille donc de prendre une Mutuelle, quitte à commencer par une formule avec des taux de couvertures plus réduits.
L’offre est suffisamment riche pour trouver chaussure à son pied.

Adhères-tu à une mutuelle santé toi-même ? Peux-tu nous en parler ? Comment as tu fais ton choix ? En es tu content ?

J’ai la chance de bénéficier de la Mutuelle professionnelle de mon épouse, qui est obligatoire dans son entreprise. Celle-ci est en grande partie prise en charge par son employeur.
Je bénéficie donc d’une bonne couverture santé bonne , à un tarif raisonnable.
Cette Mutuelle permettant de couvrir toute la famille, j’ai donc fait le choix de ne pas adhérer à titre personnelle à une autre.
Les prothèses dentaires, l’optique, même la médecine parallèle (ex : ostéopathie) sont très bien couverts, voir à 100%.

Quels sont les bons critères selon toi pour choisir une mutuelle ?

J’en vois quatre :
– elle doit permettre de prendre en charge tous les membres de la famille,
– les frais d’hospitalisation et d’examens doivent être entièrement couverts,
– le tiers payant doit être applicable en pharmacie,
– et enfin, tous les soins du quotidien (médecin généraliste, soins dentaires…) doivent être totalement couverts.

As-tu un bon plan à nous faire partager concernant les mutuelles ?

Compte tenu de ma situation personnelle, difficile pour moi de partager une bonne astuce sur les mutuelles.
Je conseillerai tout de même de faire des simulations sur des comparateurs dédiés. C’est ce que je fais depuis des années pour mon assurance auto et habitation et cela m’a permis de faire de belles économies.

Posted in Blog. Tagged with .

Bien choisir sa mutuelle familiale

criteres choix mutuelle familleVous souhaitez contracter une mutuelle pour votre couple ou votre famille et recherchez la meilleure solution ? Que vous soyez en couple, avec ou sans enfants, ou bien en en famille monoparentale, il est judicieux de souscrire à une mutuelle familiale pour couvrir les soins de santé de vous et votre famille.

Pour cela, vous devez sélectionner parmi les différentes offres une mutuelle santé qui corresponde aux besoins spécifiques de votre famille. Sachez que la mutuelle familiale est la solution complémentaire santé la plus économique pour une famille.
Pour souscrire à une mutuelle, deux solutions s’offrent à vous : soit vous bénéficiez d’une mutuelle d’entreprise proposée par votre employeur, soit vous choisissez une mutuelle individuelle.

Une fois ce paramètre établi, déterminez à quels critères vous répondez afin de pouvoir cotiser à une assurance santé adaptée.

Les bons critères dépendent de votre situation

Vous êtes en couple :

Vous pouvez souscrire à une mutuelle familiale même si vous n’avez pas, ou plus, d’enfant à charge. Selon votre âge et vos besoins en matière de soins, analysez et comparez sur devis les différentes garanties et avantages proposés pour votre moitié et vous-même.

Vous êtes une famille monoparentale :

Vous êtes parent isolé avec un ou plusieurs enfants à charge, les mutuelles familiales sont également faites pour vous. Celles-ci se sont en effet adaptés à vos besoins spécifiques !

Vous êtes une famille avec enfant ou famille nombreuse :

Votre famille est considérée comme « famille nombreuse » dès lors que vous êtes dans un foyer de trois enfants ou plus. Les familles recomposées sont bien entendues considérées comme familles nombreuses. Dans beaucoup de mutuelles familiales, la gratuité est offerte pour le troisième enfant et au delà.

Comme toujours, il faut comparer

Avant de vous engager sur un contrat, faites réaliser plusieurs devis et comparer les offres.

Vous avez la possibilité de choisir une mutuelle qui propose les mêmes garanties à tous les membres de votre famille ou bien une qui est modulée selon les besoins spécifiques de chaque membre de votre foyer.

Avec cette deuxième formule, vous pouvez, par exemple, assurer pour des frais d’orthodontie votre adolescent tandis que le père de famille bénéficie de meilleures garanties pour les frais dentaires.

Les mutuelles familiales intègrent souvent de nombreux avantages pour les besoins propres à votre famille avec des prestations complémentaires telles que : première année d’adhésion gratuite pour votre nouveau-né, prestations d’assistance comme la garde des enfants, le soutien scolaire, aide ménagère…

Pour faire le bon choix, n’hésitez pas à mettre en concurrence plusieurs complémentaires santé pour sélectionner, non pas seulement un prix attractif, mais un niveau de couverture qui correspond à vos besoins.

Soyez également attentifs aux éventuels délais de carence que peut mettre en place votre mutuelle et aux prestations supplémentaires.

Les dépenses liées à la santé peuvent vite « chiffrer » dans les comptes d’un foyer, souscrire à une complémentaire santé peut permettre de diminuer, voire supprimer, ces frais souvent imprévus.

Avec une bonne mutuelle, vous aurez l’esprit tranquille face aux frais d’orthodontie de votre aîné, ou bien tout simplement en vous rendant à la pharmacie !

Posted in Dossiers.

Interview de Franck de Papa Blogueur

Après ma première interview de Penny il y a quelques temps, voici maintenant une interview de Franck du blog Papa Blogueur, qui a eu la gentillesse malgré son emploi du temps multi-activités de répondre à mes quelques questions sur les mutuelles.

Franck, peux-tu te présenter et nous parler de ton blog « Papa Blogueur »?

Question récurrente mais normale et logique pour une interview. 🙂

Alors moi, je suis marié, père de famille (3 enfants), salarié et blogueur. En sus, tu ajoutes la gestion de la maison avec ma femme (je suis un « nouveau père », j’aide à la maison moua ! mdr), le bricolage, etc. Cela fait des journées bien remplies.

Depuis un bon moment, cela me trottait dans la tête, avoir un blog à moi, qui parle de trucs de papa, etc.

J’ai cherché un nom de domaine, il était déjà pris. Puis sur Google, je tape « papa blogueur » pour voir ce que les autres pères avaient choisis comme nom de domaine, le style de leur blog, leurs rubriques, etc.
Et c’est là qu’est venu l’idée de « Papa Blogueur ». 😉


Pourquoi as tu lancé ce blog initialement ? Quel retour après plus de 2 ans de blogging ?

Au début je voulais parler essentiellement blogging, marketing, e-commerce, référencement, etc. Bref, Il y a 2 ans c’était la mode. Encore maintenant tu me diras, mais c’est tellement bouché O_o.

Mais vouloir faire comme les autres, c’est une erreur. Au bout de 6 mois, j’ai eu le courage, après longue réflexion, re revoir complètement le rubriquage de mon blog avant qu’une étiquette ne me colle trop à la peau.
C’est devenu à un blog famille/papa à 70% maintenant, et je m’éclate beaucoup plus et les gens qui me suivent apprécient d’autant plus.

Par contre, je ne parle pas non plus de la dernière couche lavable ou du choix des biberons de la maison. Je parle toujours de conseils en blogging mais apériodiquement. Ensuite, c’est un mélange de news geek, d’infos qui me plaisent sur le monde de l’éducation, de la famille, du cinéma pour enfant, etc. Le tout entrecoupé de tests produits high-tech, geek, puériculture, de Giveway. Ma partie cuisine fonctionne bien aussi. Toutes les semaines j’y note notre liste de menus hebdomadaire.

Parlons un peu des mutuelles, puisque c’est la thématique de mon site. Je n’ai pas trouvé de billets sur ton blog abordant ce sujet, pourtant je suppose que c’est un thème où tu as des choses à nous dire, de par ton expérience de père de famille. Est-ce que selon toi les mutuelles sont importantes dans la vie d’une famille ? Et pourquoi ?

Je ne parle pas de mutuelle parce que tout simplement l’idée ne m’est pas du tout venu à l’esprit. 🙂

Ma première mutuelle fut celle de ma banque. Je n’ai pas cherché plus loin que cela.
Ensuite, en étant embauché en 2001, j’ai du prendre celle de ma boîte par obligation, pas le choix. Donc que dire… J’en suis content, elle rembourse bien est et très connue (La Mutuelle générale).

Sinon, une mutuelle est indispensable à la vie de tous les jours. Mes grands-parents n’en avaient pas, en fait mon grand-père, très macho et vieux-jeu, y trouvait une source de perte d’argent. Lorsqu’il a eu son cancer, la note à été plus que salée alors qu’avec une mutuelle… l’histoire aurait été différente ! Après le décès de mon grand-père, la première chose que ma grand-mère à fait : prendre une mutuelle !

Qu’est ce qui fait pour toi une bonne mutuelle ? Quels critères pour en choisir une ?

Vu que j’ai pas le choix, je ne sais pas quoi répondre !

Je dirais déjà le sérieux. Les petites boutiques boui-boui qu’on voit parfois aux détours d’une rue style « Mutuelle 2000 Alpha du Tango », je n’irais pas ! Ensuite, le remboursement et les petites clauses. Beaucoup de sites Internet proposent maintenant des modules comparatifs pour bien choisir sa mutuelle. Le bouche à oreille sert bien aussi, ensuite, faites le bon choix et changez si vous n’aimez pas.

Quelle est ton analyse sur la situation des complémentaires santé aujourd’hui, entre les dépenses de santé qui augmentent (et les déficits que ça entraîne au niveau du budget du pays), et la concurrence accrue entre assurances et mutuelles ?

J’ai une chose à dire, on paie de trop !

L’autre jour en regardant nos compte sur 1 ans, j’ai été effaré de voir que nos cotisations de mutuelles avaient augmentées de 4 euros sur un an. Cela n’a pas l’air beaucoup, mais faites le calcul sur plusieurs années et sur la totalité de leurs clientèles… les mutuelles s’enrichissent et nos services ? Eux ils diminuent ! J’ai changé mes lunettes l’an passé sans trop me soucier du prix de la monture et des verres (enfin là pas le choix) et lorsque j’ai vu la note à payer à la fin, j’étais sur le cul. Enfin c’était de ma faute, je n’ai pas fait attention.

En fait, la mutuelle a changé son taux de remboursement des montures, sans nous prévenir bien entendu, et je n’ai pas fait attention.
Alors oui, coup de gueule, là ou ailleurs, frais de banque, d’assurance, etc. Tout augmente, mais le salaire, là, non !

Aurais-tu un bon plan, une astuce à partager, ou un conseil à donner concernant les mutuelles ?

Hum… comparer 😉
Autant lors de la prise de la mutuelle que lors d’achat qui impose un remboursement. Qu’est-ce qui vous empêche d’aller voir 3 opticiens et de faire 3 devis puis de montrer à votre opticien préféré la note la moins chère ? S’il ne s’aligne pas, allez voir ailleurs.

Posted in Blog. Tagged with .

Interview de Penny

Histoire de mieux comprendre et de mieux faire connaître les relations que les gens entretiennent avec les mutuelles, les assurances ou les complémentaires santé, j’ai décidé d’interviewer régulièrement sur ce site des blogueurs et blogueuses.

Mon objectif est de recueillir des témoignages, des visions personnelles, des impressions réalistes sur la façon dont des particuliers, comme vous et moi, appréhendent aujourd’hui les mutuelles, sur la place qu’elles occupent dans leur vie, l’importance qu’ils leur accordent et sur les rapports qu’ils entretiennent avec ces organismes de santé.

Je commence aujourd’hui par Penny Slaught du blog Pennsworld.com qui a bien voulu se prêter au jeu.

Penny, peux-tu te présenter et nous parler de ton blog ?

Bonjour, je m’appelle Penny, j’ai 27 ans. J’ai la double nationalité Franco-Canadienne. Je suis dans le secteur du jeu vidéo et du gaming depuis que j’ai 15 ans. Je mange beaucoup de cacahuètes (pour tenir les longues nuits blanches en Lan) mais ça ne se voit pas sur ma silhouette qui est magnifique 😉

Je tiens le blog Pennsworld qui est un blog personnel qui parle de ma vie et de mes passions. Mais là, y a pas grand chose à voir ou à lire, j’ai tout effacé dans un excès de rage suite à un clash avec mon ex.

As-tu une mutuelle santé actuellement ? Peux-tu nous dire laquelle et nous donner ton avis sur cette mutuelle ?

Je suis maintenant chez Axa pour quasiment tout ce qui touche à mes assurances personnelles. C’est plus un choix par défaut que l’aboutissement d’une véritable recherche. On va dire que le commercial a été bon et quand je me suis installée dans mon nouvel appart, j’ai eu des conditions intéressantes pour mes différentes couvertures.

J’en suis contente, car ils remboursent bien et les cotisations sont raisonnables, mais je t’avoue que je n’ai pas vraiment cherché à comparer avec d’autres sociétés. C’est sans doute bête car je pourrais sûrement trouver moins cher ailleurs.

Le seul point noir pour moi, c’est qu’on a vraiment du mal à les joindre au téléphone. (mais comme un jour j’ai récupéré un numéro de tel direct, je m’en sers dès que j’ai besoin d’une réponse en urgence hé hé).

Qu’est ce que tu attends d’une mutuelle ? Qu’est ce qui est important pour toi ?

J’ai de gros problèmes de vue. J’ai besoin d’une couverture au top pour tout ce qui concerne l’optique.

J’ai souvent des questions aussi, et j’aime bien avoir quelqu’un au téléphone pour y répondre. C’est de plus en plus difficile avec les mutuelles aujourd’hui.

Peux-tu nous raconter une expérience, une anecdote que tu as eu avec ta mutuelle actuelle ou une mutuelle précédente ?

Non.

Bon, si ok. 🙂

Je porte des lentilles et un jour, j’ai perdu mon pack annuel que je venais d’acheter. C’était une journée shopping d’anthologie et je pense que j’ai du les laisser dans un magasin. Toujours est-il que ça coûte cher et que le remboursement n’est jamais intégral.

J’ai donc appelé ma mutuelle pour essayer de négocier un second remboursement (car j’avais déjà épuisé mon quota). Au début, ils ont refusé bien sûr. J’ai bataillé comme une dingue, demandé à parler au directeur et expliqué ma situation (à l’époque j’étais dans une situation financière assez précaire), j’ai tenté de jouer la corde solidarité (esprit mutualiste si tu vois ce que je veux dire). Et finalement, je les ai eu à l’usure en les menaçant de partir avec tous mes contrats chez leur pire concurrent. Ils ne m’ont pas tout remboursé au même taux, mais j’ai eu le droit à une petite participation, j’étais contente.

Finalement, quelqu’un a renvoyé le pack chez moi : il y avait mon adresse sur la facture.

Y a t-il quelque chose que tu as envie de nous dire au sujet des mutuelles ?

Sortez couverts.
Ah ah. Désolée, il fallait que quelqu’un la fasse. L’avantage c’est que comme ça t’es immunisé pour tous les interviews suivantes.

Posted in Blog. Tagged with .

Un sondage pour Speedmutuelle

Notre site speedmutuelle.com vient juste d’être lancé. Nous aimerions vraiment proposer les meilleurs contenus et services sur la thématique des mutuelles.

Aidez-nous à nous améliorer en répondant à quelques questions simples :

Merci d’avance de vos réponses, et à bientôt sur speedmutuelle.

Posted in Blog.

L’impact de la loi Châtel pour les mutuelles

loi chatel mutuellePrésentée par Luc Châtel à qui elle doit son nom, la loi Châtel facilite la résiliation des contrats d’assurances et complémentaire santé et oblige votre assureur à vous informer de votre faculté de renonciation.

Avant l’adoption de cette loi, les mutuelles prévoyaient, pour éviter à leurs clients le risque de se retrouver sans assurance, la tacite reconduction des contrats de mutuelle, sans lettre informative.

Cette protection avait des répercussions négatives puisque les assurés ne connaissant pas précisément les dates et termes de leur contrat, ils n’étaient en mesure de contrôler l’évolution des prix desdits contrats qu’à l’arrivée de leur facture alors que les délais de résiliation étaient passés. La loi Châtel ne remet pas compte le renouvellement automatique des contrat mais l’encadre. Elle oblige les compagnies d’assurances à modifier la mention légale sur l’appel de cotisation envoyé aux clients.

Quand peut-on résilier son contrat de mutuelle ?

Un contrat complémentaire santé peut être résilié tous les ans à chaque échéance principale sans avoir à en donner la raison.

Les conditions de résiliation doivent être portées sur les conditions générales du contrat conformément au code des assurances. En tant que souscripteur, vous êtes tenu de respecter la forme et délai de préavis (par exemple : lettre recommandée, 2 mois avant échéance).

Depuis la loi Châtel, votre mutuelle santé doit, dans le cadre de la loi, vous prévenir de la date limite de résiliation de votre contrat lors de l’envoi de votre avis d’échéance.

Pour résilier son contrat, il existe trois cas de figure :

– Votre mutuelle vous envoie l’avis d’échéance et vous prévient de la possibilité de résilier votre contrat au moins 15 jours avant la fin du préavis. Vous pouvez alors mettre fin au contrat selon ce qui est prévu par les termes de celui-ci.

– Si votre mutuelle vous adresse l’avis d’échéance moins de 15 jours avant la fin de la période de résiliation, vous possédez un délai de 20 jours à compter de la date d’envoi de l’avis pour clôturer votre contrat. Le cachet de La Poste fait foi, il faut donc garder l’enveloppe…

– Votre assurance ne vous informe pas de votre faculté à résilier votre contrat, vous pouvez alors le résilier à tout moment par lettre recommandé accusé réception. Si vous avez déjà payé, vous devrez être remboursé dans les 30 jours suivant la résiliation.

Attention si votre mutuelle n’a pas précisé l’information « loi Châtel » sur l’avis d’échéance, vous pouvez également mettre fin à tout moment à votre contrat complémentaire santé, à compter de la date de reconduction, par lettre recommandée à votre assureur.

Dans ce cas de figure, la résiliation prend effet le lendemain de la date qui figure sur le cachet de La Poste.

Sachez également que le changement de domicile dans un autre département, changement de statut familial, professionnel ou mise en place d’un contrat collectif obligatoire dans votre entreprise sont des motifs de résiliation dans les 3 mois suivant le changement de situation. Pour en savoir plus vous pouvez vous rentrer sur notre guide pratique : comment résilier son contrat de mutuelle.

Les contrats de groupe ne sont pas concernés par la loi Châtel.

Posted in Dossiers.